ATELIER 8, 8 GRAND RUE, 30000 NÎMES

Dans l’ancienne boutique Miss Look, vêtements et accessoires, devenue galerie par une association pleine de bonne volonté, un buffet pingre et rêche (pop corn, vin de pays en cubi) occupe une place centrale. Le public, assez peu nombreux, s’ennuie ferme; et par politesse, ou pour passer le temps, n’a d’autre alternative que de faire des tours autour du buffet pour voir et revoir des images maladroitement accrochées sur les panneaux rainurés, vestige d’un commerce accessoirisé, équipant tous les murs. Pendant ce temps, deux représentants du milieu photographique local ne saluent les ''estrangers'' qu’avec un ostensible dédain. Rien de nouveau au pays de la brandade de morue.
(accès avec google maps)

MATOU, 58 ALLÉES CHARLES DE FITTE, 31300 TOULOUSE


Ce musée de l'affiche est situé dans un joli petit bâtiment récemment rénové. La salle d'exposition est à gauche après l'entrée. Le public est assez nombreux et les discours sont brefs. Les vrais amateurs de vernissages viendront en retard et passeront directement dans la cour à droite après l'entrée, où sont disposés deux velums abritant le buffet assez quelconque (plateaux traiteurs industriels de chez Métro ou Tipiak, vins moyens et gobelets en plastique). Mais l'ambiance est très sympathique et les conversations sont amicales et ne portent évidemment pas sur l'exposition.
(accès avec google maps)

OFFICE DE TOURISME, COURS GAMBETTA, 65000 TARBES

Il faudra braver des rafales de vent de plus de 100 km/h pour entrer dans ce bâtiment orné d'une jolie décoration sur le toit, datée de 1930 et signée Martial Caumont. Le buffet est avant la salle d'exposition ce qui est toujours bon signe. Quelques discours rapides précèdent le petit buffet de bon niveau composé de charcuteries et de fromages du pays. Vin rouge correct. Gobelets en carton. La conversation est amicale et porte peu sur l'exposition.
(accès avec google maps)

LA CENTRIFUGEUSE, UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR, MAISON DE L'ÉTUDIANT, 64012 PAU

Étroitement disposé sur 2 tables de cours recouvertes de nappes en papier, un buffet vegan et minimal se trouve à proximité des toilettes dans le couloir de la Maison de l'Étudiant, reliant le parking au restaurant universitaire. Ce qui est très commode pour se garer et uriner si besoin. Guacamole et cakes aux pommes sont très convenables. Les jus de fruits industriels, servis dans des gobelets en carton, sont par contre outrageusement sucrés. Pas d'alcool. Organisation ponctuelle. Public nombreux, majoritairement étudiant. Pas de discours. Le buffet placé en plein courant d'air, nous sommes contraints de faire quelques aller-retours dans la salle d'exposition (qui fait également office de billetterie les soirs de concert) pour nous y réchauffer. Ambiance quelconque, rien de saillant dans les discussions. Tout cela ne se prolonge heureusement pas, puisqu'un spectacle débute une heure après.
(accès avec google maps)

OMNIBUS, LABORATOIRE DE PROPOSITIONS ARTISTIQUES CONTEMPORAINES, 29 AVENUE BERTRAND BARÈRE, 65000 TARBES


Le lieu est sobre et moderne. Bref discours. Tout le monde sait que, lors d'un vernissage, on ne s'intéresse pas aux œuvres. Ici, une raison supplémentaire de se tenir à distance: elles tombent si on les effleure. On restera donc près du buffet très simple (bon vin rouge, chips, cacahuètes, légumes, fruits). Beaucoup de monde et ambiance festive. Conversations amicales.
(accès avec google maps)

GALERIA ESPACIO MARZANA, MARTZANA KAIA, 5, 48003 BILBAO

La petite galerie est située sur un quai du Nervion. Pas mal de monde. A l'intérieur, le public s'intéresse à l'exposition. Le buffet est à l'extérieur, sur le rebord de la devanture. Quelques bonnes charcuteries, quelques tranches de pain, de la bière et un vin rouge très correct. Verres. L'ambiance est calme mais elle peut devenir festive plus tard dans la soirée. Quand il ne pleut pas.
(accès avec google maps)

GALERIA VANGUARDIA, MAZARREDO ZUMARKALEA, 19, ENTREPLANTA 12, 48001 BILBAO

White cube pas tout à fait blanc, un blanc un peu cassé, un blanc avec un tout petit peu de jaune. Très peu de monde. Le buffet consiste en un saladier de chips, un bol de mélange cacahuètes/noisettes/amandes/raisins (''Vico, la nature a bon goût'' et son fameux correcteur d'acidité) et un vin rouge plutôt moyen. Verres.
(accès avec google maps)

LE CHAPEAU ROUGE - ESPACE SAINT CYPRIEN, 56 ALLÉES CHARLES DE FITTE, 31300 TOULOUSE

Beaucoup de monde qui s'intéresse aux œuvres dans ces deux salles de type white cube municipal (murs blancs mais carrelage et toilettes pas propres). Les amateurs de vernissages resteront près de l'entrée, là où se trouve le buffet, ses canapés venus tout droit de Métro ou de Tipiak (pain de mie ramolli et adjuvants industriels), son vin de Buzet très correct, et ses gobelets à pied réutilisables en plastique rigide, logotés Mairie de Toulouse (nous en dérobâmes un, à titre professionnel).
(accès avec google maps)

LIBRAIRIE L'ESCAMPETTE, 10 RUE DES CORDELIERS, 64000 PAU

Le lieu d'exposition est un étroit couloir dans une petite librairie. Le minuscule buffet (neuf gressins, quarante-trois chips, un peu de vin rouge) est disposé entre deux livres dans l'espace principal. Très peu de monde, qui parle un peu des œuvres exposées et qui feuillette les livres. Dans l'attente (déçue, forcément déçue) de l'arrivée de deux caisses de Dom Pérignon et de trois kilos de caviar, nous feuilletâmes aussi de forts intéressants ouvrages mais nous n'y trouvâmes ni Arno Schmidt, ni le guide Legrand.
(accès avec google maps)

ESPACE DES ARTS, RUE MATHIEU LALANNE, 64000 PAU

Les architectes ont une fois de plus mis la charrue avant les bœufs (comme on disait quand il y avait encore des charrues et des bœufs). Le nouvel espace des arts a ingénieusement lié le musée des Beaux-Arts (architecte Jacques Ruillier, un parfait exemple du style des années 1930) et une médiathèque transformée en école d'art, spacieuse et fonctionnelle. Pour former l'Espace des Arts. Et c'est une fois tout fini que l'on s'est demandé où mettre le buffet. Alors que c'est à partir du buffet qu'il aurait fallu tout organiser! C'est donc dans un coin du hall que l'on se bousculera (après avoir subi 42 minutes de discours, inauguration oblige!) pour un excellent buffet confectionné par un traiteur local. Sablés au saumon, mini-sandwiches au fromage de chèvre et aux herbes, charcuteries, fromages des Pyrénées, vins de Jurançon et du Béarn, jus de fruits ..etc. Pas de dessert. Service soigné. Une grosse erreur de ''timing'': alors que les boissons étaient disponibles dès la fin des discours, ce n'est qu'au bout d'une heure que le reste est arrivé en quantité suffisante pour le nombreux public. Ambiance assez amicale. (Nous conseillerons aux architectes le nouveau stage proposé par Auguste Legrand Consulting ''Buffet et architecture, les priorités'').

LE PARVIS – CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, CENTRE LECLERC LE MÉRIDIEN, 65400 IBOS

Le centre d’art se trouve toujours dans un hypermarché, ce qui est toujours aussi pratique puisqu'on peut y faire ses courses. La galerie marchande fournit un ensemble de services de proximité, judicieusement répartis dans des espaces dédiés : espace enfants, espace détente, espace recyclage, et pour le plus grand bonheur des jeunes mamans un espace allaitement, situé dans un des quatre espaces toilettes. Autre avantage remarquable, le buffet est servi à l’écart de l’espace d’exposition. Et puisqu'il n’ouvre traditionnellement qu’une heure après le début du vernissage, il est recommandé de profiter pleinement de services qu’offre ce macrocosme de commodités. Ou d’arriver avec une heure de retard. On pourra ainsi se diriger directement vers les tables en bois brut et leur buffet rustique, bon et copieux: fromages des Pyrénées, charcuteries, sticks de légumes et sauces, quelques cacahuètes, pain de campagne, pizzas, quiches, raisins blancs. Quelques bugnes et biscuits, plus une tourte sucrée et un gâteau au jujube faits par la stagiaire du centre d'art, une heureuse initiative pour sa formation professionnelle (ces fruits amnésiques et pectoraux ont été ramenés d'Asie par l'artiste.) Pour boire: cava, bons vins rouge et blanc, bière, jus de fruits. Service soigné. L'ambiance est assez festive. Il y a même, dans un coin, un impressionnant piano de concert sur lequel quelqu'un a joué les premières mesures des Variations Goldberg ou de ''J'ai du bon tabac'', on n'a pas trop su faire la différence ...
(accès avec google maps)

MAISON CARRÉE, PLACE DE LA RÉPUBLIQUE, 64800 NAY

La Maison Carrée a été construite dans la seconde moitié du XVIe siècle par un architecte s'inspirant des ouvrages de Vitruve et de Serlio basés sur la redécouverte de l’architecture antique. Galeries, loggias, grands arcs de plein cintre, cheminée Renaissance. Beaucoup de monde. Les discours assez brefs sont, hélas, suivis par une pièce de théâtre jouée par les collégiens du village. Puis le buffet, caricatural: cacahuètes, biscuits pour apéritif, nappe en papier, gobelets, sangria. L'ambiance est calme, on parle peu.
(accès avec google maps)

GALERIE IZARTEA, 44 QUAI DES CORSAIRES, 64100 BAYONNE

La petite galerie se trouve au rez-de-chaussée d'une maison donnant sur la Nive. Il y a peu de monde et l'ambiance est plutôt morne. Une raison à cela: le public s'intéresse à l'exposition! Et il boit peu et mange peu (il est vrai qu'il n'y a que quelques cacahuètes, des biscuits pour apéritif, de l'eau et un vin rouge assez moyen).
(accès avec google maps)

L'ARTSENAL, 2 RUE SAINTE CATHERINE, 64100 BAYONNE

Le public peu nombreux est formé uniquement par des connaissances des artistes qui exposent. Les conversations très calmes portent sur les œuvres. Un petit buffet occupe le milieu de la salle (légumes, charcuteries, fromages, pain, eau, pas de vin) mais personne n'y touche. Tout cela est bien triste.
(accès avec google maps)