OMNIBUS, LABORATOIRE DE PROPOSITIONS ARTISTIQUES CONTEMPORAINES, 29 AVENUE BERTRAND BARÈRE, 65000 TARBES

Public relativement nombreux, en grand majorité des étudiants artistes, diplômés ou pas encore tout à fait. Les discours sont brefs et les artistes ne prennent pas la parole, ce qui permet d’accéder rapidement à ce qui n’est pas un buffet mais l’installation de deux grandes poubelles au centre de la galerie. Chacune d’entre elles est remplie de bouteilles de bière et de sachets de chips individuels. Un seau à champagne est également rempli de babibels et autres petits cubes de fromage industriel. Le tout en quantité largement suffisante pour atteindre une légère ivresse. C’est minimal, assumé et parfaitement adapté aux circonstances sanitaires : le public est ravi. Dans une ambiance très chaleureuse et amicale, l’art est présent mais pas envahissant. Nous pourrions même, une fois n’est pas coutume, déroger à notre ligne de conduite en nous laissant séduire par quelques œuvres. Les discussions intéressantes et variées nous amènent avec autant d’intérêt à aborder la gastronomie locale que les problèmes de stationnement en centre ville. 

LE BEL ORDINAIRE, ESPACE D’ART CONTEMPORAIN, LES ABATTOIRS, ALLÉE MONTESQUIEU, 64140 BILLÈRE

Un vernissage au Bel Ordinaire peut s’apparenter à une avarie de train. Si la SNCF propose un ravitaillement d’urgence aux passagers bloqués, à Billère on offre un panier repas à emporter en guise de buffet. Nous n’attendrons pas la distribution de notre panier, et ne manquerons pas d’envoyer nos tickets de péage en vue d’un éventuel remboursement des frais de route.
(accès avec google maps)

LE PARVIS – CENTRE D’ART CONTEMPORAIN, CENTRE LECLERC LE MÉRIDIEN, 65400 IBOS

On trouve au centre commercial du Méridien, entre autres, un hypermarché, un centre d'art contemporain, ce qui est bien pratique pour faire ses courses, quelques boutiques et une cafétéria (où, soit dit en passant, nous allâmes dîner il y a trente-deux ans et où nous nous jurâmes de ne plus jamais remettre les pieds). Après des discours assez brefs (sauf l'artiste qui a un peu trop raconté sans vie – comme chacun sait, il y a deux sortes d'artistes pour les discours de vernissages, les prolixes et les aphasiques; rien au milieu) on passera, sur réservation, à la fameuse cafétéria. C'est charmant. Un chef de salle habillé en noir veillera avec amabilité à ce que vous n'éternuiez pas et portiez votre masque sanitaire en repartant du buffet avec votre verre et votre assiette. A table, on enlève son masque et on discute avec ses voisins. Les banquettes en faux-skaï sont confortables et les chaises en plastique sont assez propres. Ici pas de fioritures genre wasi-sabi ou néo-terroir revisité. Bien sûr, le menu du buffet annonçait ''Mini-croustade, mini-burger figues/magret séché/caussenard, mini-canapés, guacamole/tomates confites'' mais on savait bien que c'était une astucieuse fiction, une fiction tellement bourrative que la petite assiette suffit. Le vin rouge est bon. 

CHEZ PIERRE MONJARET, 4 RUE ALPHONSE ALLAIS, 65000 TARBES

On attendra un bref instant que l'hôte ait fini d'aérer sa maison, une villa typique des années soixante. On ira ensuite à l'étage dans une grande pièce où l'on voit très peu de tableaux, ce qui est évidemment une bonne chose. Une très belle présentation: table, sets et assiettes d'un blanc immaculé, de type conceptuel anglais! un très bon début! aucune attente pour le service... et immédiatement arrive une salade de légumes multicolore, de type concept chaud plus du Sud (Espagne par exemple). Quiche lorraine, fromage de Normandie. Le repas est accompagné d'un vin rouge du Mont Ventoux, à la hauteur des grands vins bordelais et enfin en dessert un délicieux fraisier avec une crème délicatement légère! Ambiance amicale. La conversation enjouée se prolonge un bon moment après le repas.
(accès avec google maps)


LE CARMEL, 14 RUE THÉOPHILE GAUTIER, 65000 TARBES

Pas de buffet. L'exposition ouvre sans vernissage pour cause de crise sanitaire. Alors qu'un joli petit buffet aurait pu être installé à l'extérieur dans la cour pavée! On aurait pu passer un bon moment à l'ombre des tilleuls, et on n'aurait même pas vu l'exposition!
(accès avec google maps)

LE FAUNE, 14 RUE VICTOR HUGO, 65200 BAGNÈRES DE BIGORRE



Le lieu d'exposition est une maison du début du XXème siècle en faux style néobasque. Encadrements en marbre de Payolle, poutres, parquets et escaliers en chêne. Le tout typiquement décati. Le président délivre un discours assez bref en se tenant en équilibre sur une jardinière au premier étage devant le public assez nombreux se tenant dans la rue. On passera ensuite à l'excellent buffet fait maison. Chips de plantain et soupe de plantain, muffins chocolat-ortie avec sirop de bourgeons de sapin accompagnés de petites tomates du jardin, compotée figue-citron-piment d'Espelette avec crème de chèvre, herbes et mûres caramélisées. Pour boire, on préférera au vin rouge (en cubi!) et aux jus de fruits, les eaux de la fontaine de Crastes et de la fontaine au fond du Vallon du Salut et leur fameuse Barégine (dépôt gélatineux de couleur gris clair à noire trouvé dans les eaux sulfureuses de Barèges et des sources thermales des environs). Le tout, local et plutôt thérapeutique. Covid oblige, on ira se servir masqué à l'intérieur pour ensuite consommer démasqué dans la rue. Ambiance calme et sympathique.
(accès avec google maps)

ASSOCIATION LES HULOTTES, BUGATECH, 31160 JUZET-D'IZAUT



On rejoindra cette exposition de sortie de résidence d'artistes en suivant les panneaux ''vernissage'' judicieusement placés. Dans un cadre champêtre à proximité du col des Ares, tout est préparé à la main ou fait maison par une équipe enthousiaste (les bières, les gâteaux, la pizza et le four dont la fabrication s'est achevée deux heures avant le vernissage). Le temps est idéal, une légère pluie a rafraîchi l'atmosphère et a cessé en temps opportun. Les discours commencent à l’heure, ils sont brefs et finissent en proposant au public de passer au buffet. Les œuvres sont excentrées (pour les voir il faut vraiment le vouloir ou avoir envie de se promener dans les bois), ce qui permet de profiter pleinement de l’atmosphère joyeuse et festive qui anime le public nombreux. Malgré quelques éléments d’organisation à améliorer (notamment le temps de préparation de la pizza) nous saluons et espérons vivement la seconde édition de cette admirable initiative.
(accès avec google maps)

ABBAYE CISTERCIENNE DE L’ESCALADIEU, 65130 BONNEMAZON



Au sein de l’enceinte de l’abbaye de l’Escaladieu, cisterciennne, départementale et touristique, s’étendent de vastes jardins. C'est là que se trouve l'exposition. Ambiance calme, studieuse et bucolique assurée. Les discours sont assez brefs. Mais ils sont suivis par un très long moment laissé au public pour découvrir les œuvres !!! On accède ensuite au buffet préparé par une association locale dédiée aux bienfaits de la nature. Tout est excellent et politiquement presque correct. Champignons au fromage de chèvre et lierre terrestre, verrines (en plastique tout de même) de courgettes aux perles de rose citronnées, sablés spirale choco-tanaisie. Pour boire, à l'avenant. Notre préférence ira au superbe sirop de romarin-citron. Les adeptes de notre philosophie auront compris que la difficulté sera d'arriver après la visite des œuvres et juste avant l'ouverture du buffet.
(accès avec google maps)

ATELIER 8, 8 GRAND RUE, 30000 NÎMES

Dans l’ancienne boutique Miss Look, vêtements et accessoires, devenue galerie par une association pleine de bonne volonté, un buffet pingre et rêche (pop corn, vin de pays en cubi) occupe une place centrale. Le public, assez peu nombreux, s’ennuie ferme; et par politesse, ou pour passer le temps, n’a d’autre alternative que de faire des tours autour du buffet pour voir et revoir des images maladroitement accrochées sur les panneaux rainurés, vestige d’un commerce accessoirisé, équipant tous les murs. Pendant ce temps, deux représentants du milieu photographique local ne saluent les ''estrangers'' qu’avec un ostensible dédain. Rien de nouveau au pays de la brandade de morue.
(accès avec google maps)

MATOU, 58 ALLÉES CHARLES DE FITTE, 31300 TOULOUSE


Ce musée de l'affiche est situé dans un joli petit bâtiment récemment rénové. La salle d'exposition est à gauche après l'entrée. Le public est assez nombreux et les discours sont brefs. Les vrais amateurs de vernissages viendront en retard et passeront directement dans la cour à droite après l'entrée, où sont disposés deux velums abritant le buffet assez quelconque (plateaux traiteurs industriels de chez Métro ou Tipiak, vins moyens et gobelets en plastique). Mais l'ambiance est très sympathique et les conversations sont amicales et ne portent évidemment pas sur l'exposition.
(accès avec google maps)

OFFICE DE TOURISME, COURS GAMBETTA, 65000 TARBES

Il faudra braver des rafales de vent de plus de 100 km/h pour entrer dans ce bâtiment orné d'une jolie décoration sur le toit, datée de 1930 et signée Martial Caumont. Le buffet est avant la salle d'exposition ce qui est toujours bon signe. Quelques discours rapides précèdent le petit buffet de bon niveau composé de charcuteries et de fromages du pays. Vin rouge correct. Gobelets en carton. La conversation est amicale et porte peu sur l'exposition.
(accès avec google maps)

LA CENTRIFUGEUSE, UNIVERSITÉ DE PAU ET DES PAYS DE L'ADOUR, MAISON DE L'ÉTUDIANT, 64012 PAU

Étroitement disposé sur 2 tables de cours recouvertes de nappes en papier, un buffet vegan et minimal se trouve à proximité des toilettes dans le couloir de la Maison de l'Étudiant, reliant le parking au restaurant universitaire. Ce qui est très commode pour se garer et uriner si besoin. Guacamole et cakes aux pommes sont très convenables. Les jus de fruits industriels, servis dans des gobelets en carton, sont par contre outrageusement sucrés. Pas d'alcool. Organisation ponctuelle. Public nombreux, majoritairement étudiant. Pas de discours. Le buffet placé en plein courant d'air, nous sommes contraints de faire quelques aller-retours dans la salle d'exposition (qui fait également office de billetterie les soirs de concert) pour nous y réchauffer. Ambiance quelconque, rien de saillant dans les discussions. Tout cela ne se prolonge heureusement pas, puisqu'un spectacle débute une heure après.
(accès avec google maps)

GALERIA ESPACIO MARZANA, MARTZANA KAIA, 5, 48003 BILBAO

La petite galerie est située sur un quai du Nervion. Pas mal de monde. A l'intérieur, le public s'intéresse à l'exposition. Le buffet est à l'extérieur, sur le rebord de la devanture. Quelques bonnes charcuteries, quelques tranches de pain, de la bière et un vin rouge très correct. Verres. L'ambiance est calme mais elle peut devenir festive plus tard dans la soirée. Quand il ne pleut pas.
(accès avec google maps)

GALERIA VANGUARDIA, MAZARREDO ZUMARKALEA, 19, ENTREPLANTA 12, 48001 BILBAO

White cube pas tout à fait blanc, un blanc un peu cassé, un blanc avec un tout petit peu de jaune. Très peu de monde. Le buffet consiste en un saladier de chips, un bol de mélange cacahuètes/noisettes/amandes/raisins (''Vico, la nature a bon goût'' et son fameux correcteur d'acidité) et un vin rouge plutôt moyen. Verres.
(accès avec google maps)