FONDATION TAYLOR, 1 RUE LA BRUYÈRE, 75009 PARIS

Au cœur de la Nouvelle Athènes , juste derrière la place Saint-Georges, l'hôtel particulier avec sa haute façade vitrée, ses vitraux et bois sculptés, est un bel exemple d'architecture néo-gothique. Les discours sont brefs. Il y a beaucoup de monde et il faudra être patient pour pouvoir goûter l'excellent champagne. Petits fours très corrects. Service de qualité. Mais beaucoup trop de conversations portent sur l'art.
(accès avec google maps)

L'ESPACE DE L'ART CONCRET, CHÂTEAU DE MOUANS, 06370 MOUANS-SARTOUX

Le lieu d'exposition est un château du début du seizième siècle, au milieu d'un parc magnifique aménagé par Gilles Clément. Mais on ne profitera pas de tout cela puisque le buffet est dans une salle au sous-sol, aveugle, assez petite et sans aération! La moyenne d'âge est élevée. Tout est en verrines sucrées/salées. Original mais pas très bon. Le vin est correct. Il suffisait de placer le buffet dans le parc et de changer le menu et tout aurait été beaucoup mieux.
(accès avec google maps)

GREAT DESIGN GALLERY, 65 RUE NOTRE DAME DE NAZARETH, 75003 PARIS

Beaucoup de monde. Le lieu d'exposition, assez petit, est plein comme un œuf. Les conversations sont très enjouées. Quelques personnes ont des gobelets en plastique. Mais il est impossible de rentrer pour voir où est le buffet.
(accès avec google maps)

GALERIE MARINE VEILLEUX, 47 RUE DE MONTMORENCY, 75003 PARIS

Galerie assez petite avec un escalier pénible pour aller au sous-sol. L'ambiance est assez triste. Le peu de public fait semblant de s'intéresser à l'exposition. Rien à boire, rien à manger. Toutefois, deux personnes tiennent un gobelet en plastique rempli d'un liquide marronnâtre. Sans doute un jus de fruit. On ne sait pas où ils l'ont eu.
(accès avec google maps)

NOUVEAU MUSÉE NATIONAL DE MONACO, 56 BOULEVARD DU JARDIN EXOTIQUE, 98000 MONACO

Le vernissage a tout d'un ordinaire buffet d'entreprise: des moyens budgétaires (canapés, vins corrects, service professionnel) mais aucune fantaisie. Les conversations sont sans entrain et portent sur l'art. Les responsables de ce nouveau musée n'ont pas encore compris ce qu'un bon vernissage doit être.
(accès avec google maps)

LA STATION, 89 ROUTE DE TURIN, 06300 NICE

Cubitainers, bonbons Arribo, cacahuètes et gobelets en plastique. Devant cette désolation, une partie du public apporte ses propres bouteilles, dont une eau de vie artisanale qu'il sera prudent d'éviter. Le buffet est à l'entrée et personne ne parle de l'exposition.
(accès avec google maps)

VILLA ARSON, 20 AVENUE STEPHEN LIEGEARD, 06100 NICE

Implanté sur une colline dominant Nice, le lieu d'exposition tient de l'architecture des années 70, une utilisation élégante du béton. On pourra se promener dans les beaux jardins en terrasse. Mais le buffet est très loin d'être à la hauteur du lieu: un alignement de cubitainers de vin rosé et de cagettes de raisin, impressionnant visuellement mais atrocement mauvais. Tout cela est quand même écoulé très vite. Et il y a ensuite un bar payant au sous-sol!
(accès avec google maps)

MAISON ABANDONNÉE - VILLA CAMELINE, 43 AVENUE MONPLAISIR, 06100 NICE

Le lieu d'exposition est extrêmement surprenant. La Villa Cameline, une superbe demeure bourgeoise de la Belle Époque a été abandonnée pendant une quinzaine d’années. Stucs, moulures, plafonds de cathédrale, perron à la française, façade d'opérette. Tout a été tagué, squatté et couvert de graffitis. Elle est conservée dans l’état. Le buffet est installé sur la terrasse, avec une belle vue sur les environs. Très bon vin blanc, tapas de qualité. Service soigné. Et il y a peu de monde. Un seul bémol: les conversations portent un peu trop sur l'art.
(accès avec google maps)

FONDATION D’ENTREPRISE RICARD, 12 RUE BOISSY D'ANGLAS, 75008 PARIS


Quantité phénoménale de boissons (champagne, Lillet, Ricard, cocktails, cognac, vodka ...etc). La conversation reste courtoise et urbaine. Et, bien sûr, personne ne s'intéresse à l'exposition. Mais il n'y a rien à manger.
(accès avec google maps)

BHQFUG, 34 AVENUE A, NEW YORK CITY 10009

Accueil très sympathique. Gentillesse des organisateurs. Vins italiens blancs et rouges de qualité. Sticks de légumes, homous maison et gressins. Verres et nappes en tissu. Tout le monde est là pour faire la fête. Musique tonitruante et fog machine (une bonne idée au cas où quelqu'un aurait l'idée incongrue d'essayer de regarder l'exposition). Ambiance festive et délurée.
(accès avec google maps)

GALERIE EVA VAUTIER, 2 RUE VERNIER, 06000 NICE

Cubitainers de bon vin de Provence, cacahuètes, gobelets en plastique. Le tout en quantité. La plupart du public est là pour boire. Il n'y a pas de conversation.
(accès avec google maps)

BAIN SAINT-MICHEL, 5300 RUE SAINT DOMINIQUE, MONTRÉAL

Cet ancien bain public est situé au cœur du Mile End, un secteur considéré comme le cœur de la scène musicale indépendante de Montréal. Le buffet est à l'entrée. Il ne sera donc pas nécessaire de voir l'exposition. Serveuses élégantes et sympathiques, expertes en cocktails. Un artiste a essayé de faire un repas économique à base de soupe et de semoule, et n'a réussi qu'à faire quelque chose d'assez mauvais. Ambiance festive et conversations enjouées.
(accès avec google maps)

PALAIS DE TOKYO, 13 AVENUE DU PRÉSIDENT WILSON, 75116 PARIS

Gin, vodka, anis, vins, eaux, jus de fruits ... un choix énorme de boissons servies dans de beaux verres par un personnel qualifié et élégant. Il y a aussi un barman qui shake les cocktails selon la demande. Par contre, presque rien à manger. Plusieurs bars disséminés dans ce lieu vaste et post-industriel. Ambiance discothèque. Beaucoup d'efforts ont été faits pour rendre le vernissage attrayant, ce qui montre l'influence croissante de notre guide.
(accès avec google maps)

ÉCOLE SUPÉRIEURE D'ART DE LA RÉUNION, 102 AVENUE DU 20 DÉCEMBRE 1848, VILLE DU PORT, LA RÉUNION

C'est dans un coin de la cour de l'école que l'on découvrira un bien triste buffet: cubitainers de vin rouge très moyen, chips, gobelets en plastique. Il y a aussi un faux champagne assez proche du vitriol, et aussi un faux coca. Ce ne sont pas deux petites assiettes de samousas et de bonbons piments, excellents, qui sauveront la mise. Et les conversations portent sur l'exposition!
(accès avec google maps)

CHAPELLE DE LA PERSÉVÉRANCE, 3 RUE GONTAUT DE BIRON, 64000 PAU

Une ancienne chapelle, dans un bel hôtel particulier du XVIIIème siècle (façade ordonnancée, hautes fenêtres et toit d'ardoises aux pentes si particulières de la région) a été transformée en lieu d'exposition. Les conversations portent beaucoup trop sur l'exposition et il faudra attendre un long moment avant que le public s'approche du buffet simple et agréable (quiches, pizzas charcuteries, vins de la région).
(accès avec google maps)

CHEZ JEAN VIDAL, LA BRÈCHE, 32450 SARAMON

Excellente idée d'avoir limité l'exposition aux deux jours de vernissage. Un très bon nombre d'expositions manque totalement d'intérêt après cet évènement initial, gastronomique et festif. Le cadre est ancien et gersois. On déambulera dans la vieille demeure et dans le joli jardin rustique. Le buffet est très moyen (un peu de cake et de saucisse sèche, thé, café, vin rouge). Gobelets en plastique. Ambiance familiale.
(accès avec google maps)

AGORA 2014, HANGAR 14, 173 QUAI DES CHARTRONS, 33000 BORDEAUX

Le vernissage a lieu en début d'après-midi. Buffet façon casse-croûte campagnard. Faux pain à l'ancienne, raisin en grappes, fromages, vin, jus d'orange, coca. Le service est un peu poussif. Panières, faussement à l'ancienne également, pour le raisin et le pain. Verres et quelques gobelets en plastique, que seuls les retardataires et les timides ont utilisés. L'ambiance est un peu mondaine, faussement décontractée. Quelques apprentis happy fews, heureux de se retrouver et qui semblent savoir pourquoi ils sont là, tentent de donner le change en se parlant entre eux, mais personne ne s'éloigne de plus d'un pas de la table dressée en rond.
(accès avec google maps)

L'ISBA, 19 AVENUE DES PALMIERS, 66000 PERPIGNAN

Une agréable maison de deux étages est devenue une galerie d'art contemporain. Le buffet prend place dans une petite cour extérieure. L'ambiance est familiale. Le buffet est de qualité: vins très corrects, guacamole et amuse-bouches faits maison, pain aux céréales, tomates cerises goûteuses de saison. Jolis verres à pied. Dans cet espace assez petit, deux serveurs arrivent même à ravitailler le public tout en évitant les bousculades. On ne parlera pas une seule fois de l'exposition mais plutôt de la vie artistique de Perpignan.
(accès avec google maps)

LE BEL ORDINAIRE, ESPACE D’ART CONTEMPORAIN, LES ABATTOIRS, ALLÉE MONTESQUIEU, 64140 BILLÈRE

Beaucoup de monde. On attendra une heure pour des discours bien trop longs. L'emplacement réservé au buffet se trouve en dehors des salles d'exposition, ce qui est toujours bien. Le buffet est correct (feuilletés, verrines, fromages). Le vin est bon. Il est difficile d’y accéder malgré les quatre tables installées. Et en très peu de temps, il ne reste plus grand chose à manger. Conversation amicale mais qui porte un peu trop sur l’exposition.
(accès avec google maps)

GALERÍA DE ARTE CONDE RODEZNO, CALLE CONDE DE RODEZNO, 6, PAMPLONA

Ambiance faussement décontractée, tout le monde semble s’intéresser à l’exposition. Le vernissage est accompagné d’une déambulation musicale qui oblige à suivre le mouvement pendant près d'une heure avant d’accéder au buffet situé à l’opposé de l’entrée. Et là, stupeur, après tout cet épuisant parcours, on se retrouve devant une table peu engageante recouverte d’une nappe en papier, avec gobelets en plastique, vin rouge quelconque et jus de fruit. Et il n’y a rien à manger.
(accès avec google maps)

ESPACE SAINT RÉMI, 4 RUE JOUANNET, 33000 BORDEAUX

Le buffet est situé à l'extérieur du lieu d'exposition, sur une placette historique assez sale. Beaucoup de monde. On se bousculera autour des tréteaux et de la nappe en papier pour quelques bouteilles de vin correct, vite épuisées.
(accès avec google maps)

SALLE D'EXPOSITIONS MUNICIPALE, 2 RUE PYRÉNÉES, 65690 BARBAZAN-DEBAT

Un quart d'heure pour retrouver des amis, un petit coup d'œil à l'exposition, un bref discours, et tout le monde se retrouve autour du buffet, dans une salle d'où l'on ne voit pas l'exposition. Le modeste budget n'a pas empêché de faire quelques chose de bien (charcuteries et fromage du pays, pain, vins). Les organisateurs ont à cœur de créer une ambiance sympathique et chaleureuse en accordant au buffet toute son importance. Nous avons toutefois remarqué quelques points noirs: les gobelets en plastique, une bouteille de Coca-Cola, l'absence de fruits et le bâtiment assez quelconque. Au final, les plus assidus auront passé une vingtaine de minutes devant l'exposition et plus de deux heures autour du buffet. Ce qui est très correct.
(accès avec google maps)

CHÂTEAU ROYAL DE COLLIOURE, 66190 COLLIOURE

On appréciera le magnifique lieu, un vieux château, comme son nom l'indique. On nous demandera de monter au premier puis au deuxième étage pour accéder aux espaces d'exposition cédés à l'artiste. Cette ascension du monument nous permettra au moins d'apprécier par les fenêtres et meurtrières la vue sur la mer, les mouettes et la ville. Au troisième étage, une terrasse offre une vue sur, tout en contrebas, le buffet. La montée des marches, la chaleur ambiante des espaces confinés, la proximités des œuvres, vont rapidement nous faire reprendre ces trois étages en sens inverse. Discours bref du maire, extrêmement bref de l'artiste qui, intelligemment, préfère qu'on parle de ses influences et de ses œuvres un verre à la main autour du buffet, plutôt que d'en parler avant le buffet. Le public s'approche très rapidement des deux tables dressées. Évidemment, personne n'aura l'idée incongrue de poser des questions à l'artiste. Le buffet est loin d'être en adéquation avec la majesté du site: nappes en tissu et vins locaux non carafés, gobelets en plastique qu'il faut souvent re-remplir pour ne pas qu'ils s'envolent au premier coup de tramontane. Dans un plat en plastique, des glaçons que l'on saisira familièrement avec les doigts, faute de pinces appropriées. Cacahuètes, raisins secs, amandes et noisettes se retrouveront dans des assiettes en plastique également. Le public nombreux rendra l'accès aux tables assez difficile et en moins de vingt minutes, tout sera consommé. Il serait judicieux à l'avenir de prendre en compte toute les potentialités du site et d'installer un buffet correct dans les deux étages et sur la terrasse. L'exposition pouvant aller dans une quelconque basse-fosse.
(accès avec google maps)

BÉTONSALON, 9 ESPLANADE PIERRE VIDAL-NAQUET, 75013 PARIS

Bonne ambiance, conviviale et détendue. Comme il faut faire la queue pour visiter l'exposition, de nombreuses personnes restent au buffet, devant l'entrée. Des tables en bois sont installées à l’extérieur, la bière est de qualité, le vin un peu moins. Pour manger, il faut s'adresser au food truck: une assiette coûte cinq euros.
(accès avec google maps)

WHITE PROJECT, 24 RUE SAINT CLAUDE, 75003 PARIS

Petit white cube triste, comme son nom l'indique. Un bon buffet copieux et bien arrosé aurait réveillé tout le monde.
(accès avec google maps)

GALERIE MARTINE ET THIBAULT DE LA CHÂTRE, 4 RUE DE SAINTONGE, 75003 PARIS

Trois personnes pour tout public. Pas de buffet.
(accès avec google maps)

GALERIE MARTINE ABOUCAYA, 5 RUE SAINTE ANASTASE, 75003 PARIS

La galeriste cache dans son bureau une bouteille de mauvais vin blanc pour les happy fews.
(accès avec google maps)

CENTRE MÉRIDIONAL DE L'ARCHITECTURE ET DE LA VILLE, 5 RUE SAINT PANTALÉON, 31000 TOULOUSE

Beaucoup de monde, venu là pour discuter de tout et de rien. Mais le buffet est ignoblement caricatural: deux bouteilles de vin rouge et quelques gobelets en plastique sur un minuscule guéridon bleu en métal.
(accès avec google maps)

MAISON DE LA CATALANITÉ, 11 RUE DU BASTION SAINT-DOMINIQUE, 66000 PERPIGNAN

Ambiance amicale. Discours bref (agréablement ponctué par les sonneries des téléphones mobiles du public) qui nous invite rapidement à aller à l'essentiel: le buffet. Celui-ci est intelligemment situé à l'extérieur du lieu d'exposition, dans une sorte de cour centrale à l'espagnole. Très rapidement les discussions ne tournent plus autour des œuvres, mais sur les quelques bons crus régionaux qui nous sont proposés: rivesaltes, banyuls et collioure. Mais ils sont servi dans d'ignobles gobelets en plastique! Les assiettes sont en plastique également et proposent maigrement quelques cacahuètes, chips et fruits secs.
(accès avec google maps)

L'ESPACE D'EN BAS, 2 RUE BLEUE, 75009 PARIS


Le vernissage est l'objet d'art de cette exposition qui ne dure qu'un soir. On appréciera la grande variété des plats (canapés, bouchées, pâtisseries, cakes, saucisson, jambon de Parme, olives aux épices, fromages, raisins, bananes, figues, dattes, abricots secs, confits de fruits, pâte d'amandes, pain d'épices, salades sur lits d'endives et canapés, avocats en verrines, tartes au citron ...) et de boissons. Tout est excellent. Beaucoup de monde. Les conversations sont enjouées et se prolongent tard dans la soirée.
(accès avec google maps)

GALERIE ANNE BARRAULT, 51 RUE DES ARCHIVES, 75003 PARIS

Rien.
(accès avec google maps)

GALERIE POLARIS, 15 RUE DES ARQUEBUSIERS, 75003 PARIS

Accueil souriant. Le petit buffet est constitué d'un assortiment de bons fromages, d'un rosé correct et de jus de fruits. Le canapé est confortable et les gobelets sont en plastique. Peu de monde. Ambiance calme et studieuse. Une partie du public s'intéresse à l'exposition.
(accès avec google maps)

LA MAISON ROUGE, 10 BOULEVARD DE LA BASTILLE, 75012 PARIS

Une boisson est offerte, le reste est payant et cher.
(accès avec google maps)

INSTITUT D’ART CONTEMPORAIN, 11 RUE DOCTEUR DOLARD, 69100 VILLEURBANNE

Ambiance amicale. Buffet très correct: fromages, charcuteries, vins et jus de fruits. Le service est un peu faible, gobelets et légère bousculade autour du buffet.
(accès avec google maps)

LE BEFFROY, 2 PLACE EMILE CRESP, 92120 MONTROUGE

Jeune et amical. Bon crémant, en quantité. Le service est assez faible (gobelets, beaucoup de monde autour du buffet). On ne parle pas des oeuvres exposées.
(accès avec google maps)

MAISON DU CHEVAL DU HARAS NATIONAL, CHEMIN MAUHOURAT , 65000 TARBES

Sis dans le magnifique parc des haras de Tarbes, ce beau bâtiment, fini en 1820, fut d'abord un manège. Il a été transformé en écurie vers 1890. Il sert maintenant de lieu d'exposition. On restera au rez-de-chaussée, les œuvres exposées étant à l'étage. On admirera les stalles, le sol en galets de l'Adour, et trois chevaux, grandeur nature, en résine. L'accueil est souriant mais le buffet est bien triste, pain d'épices industriel et mauvais cidre. Le public est très clairsemé et s'intéresse à l'exposition, faute de mieux.
(accès avec google maps)

OFFICE DE TOURISME, AVENUE BOULOGNE, 31420 AURIGNAC

L'accès à l'office de tourisme est facile et bien indiqué. Le village est charmant. Le discours tarde à arriver mais il est possible de se servir un gobelet en plastique (pauvres de nous!) en attendant. Bref discours. L'artiste interviewée parle peu. Quelques petits gâteaux et deux ou trois bouteilles, sans grand intérêt, sont disposés sur une nappe en papier. Peu de monde. Ambiance calme et conviviale. Les conversations sont centrées sur la politique et la vie du village. Quelques touristes allemands sont venus voir la culture locale. Des comédiens viennent présenter la pièce qu'ils joueront le soir même.
(accès avec google maps)

MÉDIATHÈQUE D'ESTE, RUE DE LA PLÉIADE, 64140 BILLÈRE

Une médiathèque des années 90, claire et fonctionnelle, Meier revisité par Ikéa. Trois points positifs: le buffet est bien placé, avant l'entrée de l'exposition. Et, de l'espace-buffet, il est agréable de pouvoir faire un tour sur la terrasse ensoleillée en ne passant pas par l'exposition. On peut aussi noter que la table est très colorée: la nappe en papier, les bonbons et les cupcakes forment une belle harmonie. Mais les cupcakes, faits maison, sont fades. Le service est absent, les gobelets sont en plastique et il y a très peu de boissons (très moyennes, au demeurant). Un bouquet de fleurs assez atroce trône en coin de table. Et les conversations portent sur l'exposition!
(accès avec google maps)

LA CUISINE - CENTRE D’ART ET DE DESIGN, ESPLANADE DU CHÂTEAU, 82800 NÈGREPELISSE

Un lieu sympathique où une cuisine flambant neuve prend toute sa place et où le buffet est bien en évidence au milieu de la grande cour centrale. La conversation est enjouée. Mais il faudra subir des discours interminables et ânonnants pour pouvoir goûter des cocktails fait maison (Bloody Mary, Gimlet ..etc) excellents mais vite épuisés. Viendront ensuite trois sublimes ''bouchées'' préparées par un glacier émérite et ariégeois: cornet pesto avec chèvre frais et sorbet piquillos puis légumes sauce thaï et sorbet basilic et enfin pain brioché avec confiture de citron, foie gras mi-cuit et sorbet betterave. Mais là aussi la quantité est limitée et comme les amateurs sont nombreux, seuls les plus débrouillards pourront se servir (et se resservir).
(accès avec google maps)

TINBOX CONTEMPORARY ART GALLERY, 76 COURS DE L'ARGONNE, 33800 BORDEAUX

Un escalier assez pénible mène au lieu d'exposition, la pièce principale vaste et claire d'une maison réhabilitée. L'ambiance est amicale et le buffet est très correct (pain de campagne, saucisse sèche, fromages, tomates, vin rouge, bière), la pizza surgelée étant réservée aux enfants. L'artiste est derrière le comptoir et fait le service, une chose que l'on devrait voir plus souvent. Attention aux gobelets en plastique qui viennent compléter les verres en fin de soirée. Le jardin est sous-exploité; on pourrait y installer le buffet, ce qui permettrait d'éviter l'escalier et l'exposition.
(accès avec google maps)

LE 116 - CENTRE D'ART CONTEMPORAIN, 116 RUE DE PARIS, 93100 MONTREUIL

Vernissage très contrasté. Très bon champagne servi avec des biscuits industriels pour apéritif. Belle nappe en tissu et gobelets en plastique. Mais les discours sont très longs et les ''peoples'' sont de seconde catégorie. Ce lieu est assez récent. Il faudra voir comment il évoluera, ou bien vers une formule ''chips-mauvais vin blanc'' de type municipal ou bien vers quelque chose où le buffet est considéré à sa juste importance, la première.
(accès avec google maps)

FONDATION CALOUSTE GULBENKIAN, 39 BOULEVARD DE LA TOUR-MAUBOURG, 75007 PARIS

Un bel immeuble haussmannien abrite le vernissage. On appréciera un grand champagne servi à volonté. Service professionnel. Mais il n'y a rien à manger et on parle beaucoup trop de l'exposition.
(accès avec google maps)

LA COMMANDERIE, 64360 LACOMMANDE

Le buffet se trouve à l'extérieur, sous le porche du lieu d'exposition, un beau bâtiment ancien, original et séduisant. On n'oubliera pas d'aller au second étage pour admirer la charpente en carène renversée. Les discours sont un peu trop longs. On appréciera un excellent jurançon (le lieu d'exposition se trouve au milieu des vignes). Les canapés et tartines viennent de producteurs locaux. Pas de dessert et réassortiment très poussif. L’ambiance, en comité restreint, est familiale et les conversations sont centrées sur la vie quotidienne.
(accès avec google maps)

ESPACE ROBERT HOSSEIN, 19 AVENUE ALEXANDRE MARQUI, 65100 LOURDES

Le lieu d'exposition est une ancienne salle de sports des années 60, réaménagée depuis peu. Le buffet est médiocre (quiches insipides, biscuits pour apéritifs, vins très moyens) et le service l'est aussi (nappe en papier, gobelets en plastique). Et les conversations n'arrangent rien puisqu'elles portent sur l'exposition et sur Lourdes.
(accès avec google maps)

MUSÉE INTERNATIONAL DES HUSSARDS, RUE ACHILLE JUBINAL, 65000 TARBES

Le jour du vernissage fut déplacé sans que le public soit correctement informé. Peu sérieux.
(accès avec google maps)

THE GREEN PARROT, CARRER D’EN BOT 21, 08002 BARCELONA

L’espace occupe le premier étage d’un ancien appartement, disposant ainsi d’un certain charme et, plus important, d’une cuisine. C’est là que sont disposées les boissons: une excellente bière, conservée dans un tonneau de glaçons, et du vin rouge, correct. Le vin blanc est dans le réfrigérateur. On se sert donc soi-même, ce qui est bien pratique. Gobelets en plastique. Il n'y a rien à manger. Beaucoup de membres du monde artistique barcelonais sont venus là pour se retrouver. Personne ne regarde l'exposition. Ambiance festive.
(accès avec google maps)

FAGGIONATO FINE ART, 49 ALBEMARLE STREET, LONDON W1

Bière franco-belge de mauvaise qualité. Rien d'autre.
(accès avec google maps)

LE SALON REÇOIT, 274 RUE HENRI DESBALS, 31300 TOULOUSE

L'exposition dure un seul soir. Un buffet très agréable fait de fruits, de fromages, d'olives, de noix et une conversation chaleureuse feront oublier le service un peu faible (gobelets en plastique et cubitainers). Un endroit sympathique.
(accès avec google maps)